Il existe aujourd’hui un grand nombre de types de calculateurs d’ovulation qui évaluent la date de la période la plus propice à la fécondation, une forme de « méthode du calendrier ». Ils se basent généralement sur trois informations :

  1. 1. La date de début de vos dernières règles
  2. 2. La durée habituelle de votre cycle
  3. 3. Le fait que l’ovulation se produit normalement 12 à 16 jours avant le début des règles suivantes.

La version la plus rudimentaire est un calendrier ou un agenda associé à une calculatrice, à l’aide desquels vous déterminez vous-même la période propice. Mais il existe sur Internet des gadgets et des applications qui peuvent les réaliser pour vous.

Le problème avec ces calculateurs d’ovulation, c’est qu’ils se basent sur des informations qui sont variables : près de la moitié des femmes ont des cycles dont la durée varie de 7 jours ou plus i et le moment de l’ovulation varie de quelques jours, même dans les cycles réguliers.

Il a été démontré que la méthode du calendrier ne prédit la période de fécondabilité correcte que dans 1/3 des cyclesiiii.

Si vous voulez identifier avec précision et en toute confiance votre période de fertilité au cours de chaque cycle, utilisez un test d’ovulation ou un moniteur de fertilité qui détecte la variation du taux des hormones essentielles indicatrices de la fertilité dans les urines. Il a été démontré que ce système est plus précis que les méthodes du calendrier et de la températureii.